The Walking Dead Saison 6 : 7 choses surprenantes que vous ignoriez

The Walking Dead Saison 6 nous ramène les zombies et leurs inspirations méconnues.
Ecrit par

Alors que la saison 6 bat son plein, The Walking Dead a déjà conquis vos salons, mais parions que vous ne savez pas tout de ses inspirations...

Depuis cinq saisons déjà, nous sommes tous rivés à l’écran pour connaître le destin du chérif Rick Grimes. À peine sorti d’un coma, ce dernier découvrait, en 2010, un monde apocalyptique ravagé par des zombies affamés. Depuis, une foule de survivants s’est greffée à son combat, tous unis par un désir de survie. Près de 20 millions de téléspectateurs attendaient le premier épisode de la saison 6 qui suit présentement son cours, et qui continue de livrer des surprises. Si rien ne laissait présager un tel succès pour The Walking Dead, les fans sont nombreux et la rédac de melty en fait partie. Pendant que nous sommes tous à nous demander si Montréal survivrait à une attaque de zombies, voici quelques curiosités qu’on a voulu dépoussiérer :

1. Rick est amputé d’une main dans la bande dessinée à l’origine de la série. À savoir si la tragédie sera portée à la télé, c’est plus compliqué. Le créateur Scott Gimple infirme l’hypothèse, mais notre héros a déjà frôlé ce sort et Gimple confirme que l’infection par armes est techniquement possible… danger!

2. La bande dessinée s’inspire du film indépendant Night of the Living Dead réalisé par George Romero.

3. Trois acteurs du film prêtent leur nom à des personnages enfants de la série : Duane (Jones), Judith (O’Dea) et Carl (Karl Hardman). Hasard? On ne pense pas.

4. Le mot “zombie” n’est pas prononcé dans le film Night of the Living Dead. C’est le terme “ghoul” qui décrit les marcheurs, puisque :

5. Les zombies originaux n’étaient pas des cannibales, sinon pour leur propre chair. Presque pire!

6. Les zombies ont des origines haïtiennes, qui ne sont pas des plus joyeuses (désolé). Dans la France coloniale du 18e siècle, Saint-Domingue (devenue Haïti) abondait en esclaves africains. C’est sur les plantations de cannes à sucre que le mythe est né: les esclaves s’enlevant la vie n’accéderaient pas au paradis, et seraient condamnés à l’esclavage pour toujours, à la fois morts et vivants.

7. Les zombies cachent plusieurs sens, qui varient selon l’époque. Ils ont été, tour à tour, métaphore du capitalisme, de la guerre et de la menace nucléaire. The Atlantic suggère même qu’aujourd’hui, ils nous permettent de nous projeter dans une existence qui a un sens et nous extrait de la banalité. Lâchez votre téléphone et COUREZ! Et dites-nous : pour vous, quel est le sens moderne du mythe des zombies?

Source : meltygroup - Crédit : AMC, ET
Les sites du réseau meltygroup












© 2016 meltygroupNous contacterNous suivreAnnoncerInfos légales