PL Cloutier se fâche contre une pub française pour Véronic DiCaire

Le vlogueur PL Cloutier avait hâte au DiCaire Show, mais il n'est pas content...
Ecrit par

Dans deux gazouillis incendiaires, PL Cloutier délaisse sa bonhomie habituelle, l’instant de passer un message à ses amis français.

Ce n’est pas un secret, melty suit la carrière de PL Cloutier avec intérêt, comme en témoigne sa participation aux melty Future Awards, qui lui a inspiré des capsules sur ses aventures parisiennes (et le choc culturel qui en découle). Cet ancien chroniqueur de Cap sur l’été reconverti en vlogueur et modèle LGBT assumé arbore une facture “locale” qui ne l’empêche pas d’aborder l’international avec la candeur qu’on lui connaît. Et le succès qu’il rencontre en France l’amène à connaître ce pays - où il va “devenir anglophone” - un peu plus chaque jour. Armé de bonne humeur, PL n’est cependant pas naïf et à son autodérision sans prétention s’ajoute une franchise pas toujours politiquement correcte, même avec nos zincous. C’est avec cette honnêteté qu’il vient de réagir à la publicité de France 2 pour le DiCaire Show.

Les Québécois “ont beaucoup de talent mais dès qu’ils se mettent à parler, c’est la catastrophe”, peut-on entendre dans la fameuse publicité. Sur Twitter, PL y est allé du hashtag #HonteÀFrance2 en ajoutant : “Je viens de voir la pub pour Le Dicaire Show que j'attendais avec impatience et on fait que se moquer de l'accent québécois.” On peut en effet s’étonner, plus de 15 ans après Il est venu le temps des cathédrales, que le temps ne soit pas encore venu de définir les Québécois (et les Franco-Ontariens dans le cas de DiCaire) par autre chose que leur accent. Céline n’est plus incognito et bien des coeurs de pirate ont pris la relève ensuite. Garou est coach à The Voice (car l’anglais, lui, ne fait jamais rire nos cousins). Deux concurrentes de l’émission sont québécoises (et n’ont pas encore été niaisées sur leur accent, croisons les doigts). C’est, aussi, l’ère des PVTistes français au Québec.

PL a savamment renchéri : “Remplacez les blagues sur l'accent québécois pour des blagues sur l'accent marocain et comprenez le malaise”, suivi du sarcastique #ChudeBonneHumeur. Cloutier n’est pas le seul à avoir fait le parallèle, et à sourciller devant ce que bien des Français décrivent comme leur humour un peu bitch (mais est-il égalitaire au pays de l’égalité?). L’an dernier, la journaliste Alexandra Szacka avait fait une virulente sortie sur les ondes de RTL en qualifiant l’imitation d’accents de vestige du colonialisme, un sujet discret en France où on ne fête pas l’abolition de l’esclavage en métropole. Un sujet sensible pour les Québécois, aussi, qui descendent de colons auxquels la France aurait renoncés pour les rendre à un empire britannique les ayant appelés, dit-on, “n*gres blancs”. De la bouche de PL ou d’Alexandra, le message est clair : revenez-en. On pourrait, bien sûr, dire la même chose aux Québécois qui se moquent encore de l'accent français... Humour légitime ou néocolonialiste : qu'en pensez-vous?

Source : Twitter : @PLCloutier - Crédit : Facebook : PL Cloutier