La mère de Kesha : Ma fille voulait mourir, voici son histoire

Rien chez Kesha ne laissait présager les tourments qui allaient l'assaillir.
Ecrit par

“Maman, je veux juste chanter. Je ne veux pas être une victime de viol, je veux juste faire de la musique.”

Dans une entrevue téléphonique accordée à Billboard, la mère de Kesha raconte l’histoire du viol présumé de sa fille par Dr. Luke, alors que celui-ci continue à nier les allégations et la rumeur selon laquelle Sony serait prêt à le congédier. “Elle était prisonnière” sont les mots utilisés par Pebe, compositrice connue sous ce nom d’emprunt. “C’est comme si quelqu’un vous battait chaque jour et qu’il vous tenait au bout d’une laisse, en entrant pour vous donner un bout de pain.” La mère raconte que Luke complimentait Kesha de temps à temps, question de la convaincre de rester près de lui avant de sombrer dans un nouvel abus.

Mais ces paroles ne sont pas les seules à faire frémir le monde aujourd’hui. Pebe a répété les détails du viol présumé de Kesha chez Paris Hilton, alors que la soeur de celle-ci avait organisé une réception où Luke aurait donné “la drogue du viol” à sa victime présumée, qui se serait réveillée dans la chambre d’hôtel du producteur, nue, malade et confuse. Après avoir hésité à se rendre à l’hôpital, Kesha aurait décidé de rentrer chez elle, conduite par une amie. C’est quelques jours après qu’elle aurait regretté ce choix, lequel aurait pu prouver le viol qu’elle est certaine d’avoir subie.

“Maman, je veux juste chanter. Je ne veux pas être une victime de viol. Je veux juste faire de la musique.” Cette phrase qui donne froid dans le dos aurait été prononcée par Kesha, toujours selon sa mère. Elle expliquerait pourquoi, après des différends avec Luke suite à la fameuse nuit, elle aurait finalement cédé et accepté de poursuivre sa collaboration, se faisant plus tard agressée dans un avion selon ses dires. Dans toute cette histoire, Kesha aurait apparemment conclu un contrat avec Warner, puis renoncé sous la pression de Luke. En vieillissant, elle aurait compris le danger de son association et cessé de produire de la musique. Mais après l’échec de Warner, Kesha aurait envisagé le pire : “(elle) m’a dit qu’elle allait prendre la Mulholland Drive et se jeter en bas de la colline.” Êtes-vous surpris par ces révélations?

Source : Billboard - Crédit : hdmoviepic
Les sites du réseau meltygroup












© 2016 meltygroupNous contacterNous suivreAnnoncerInfos légales